Comment accompagner le jambon de Bayonne ?

jambon de Bayonne

Peu de gens seulement n’apprécient pas le jambon, tellement son goût est unique et son petit effet sur les préparations culinaires ne passe pas inaperçu. Présente depuis toujours dans la gastronomie française, cette charcuterie est un ingrédient incontournable de plusieurs recettes. Parmi les grandes variétés de jambon recensées dans l’Hexagone, il y a celui de Bayonne, qui est une vraie culture avant d’être un simple aliment. D’ailleurs, le jambon de bayonne s’invite dorénavant dans une multitude de recettes gourmandes.

Consommer le jambon comme il se doit

Le jambon de Bayonne est une grande spécialité des pays du bassin de l’Adour. D’ailleurs, cette région d’origine fait de lui un produit exceptionnel. Incontournable de la cuisine basque, le produit est obtenu à partir de la cuisse de porc bien parée ensuite salée au sel sec, également issu des salines du bassin de l’Adour. Une longue période de séchage s’impose pour permettre à la viande d’acquérir ses saveurs douces de noisette. Puis, il y a l’affinage qui lui permet d’obtenir des arômes délicats reconnaissables entre mille.

Il s’agit en effet d’une vraie richesse de terroir, puisqu’il bénéficie même d’une Indication géographique protégée depuis l’année1998. Quant à la zone d’élevage des porcs et les différents critères de préparation fixés par un cahier des charges bien défini, ils font la particularité de la charcuterie.  Le fameux jambon du bassin d’Adour se déguste de mille et une manières. Il a toujours été un indispensable de la recette du fameux poulet basquaise. Ce qui n’empêche pas le fait que vous pouvez aussi le retrouver dans d’autres plats typiques de la région. À ce propos, sur la toile, vous obtenez plus d’informations concernant les différentes recettes et préparations gastronomiques qui peuvent être accompagnées par le jambon de bayonne.

Les recettes possibles avec le Jambon ?

Passer à Bayonne sans déguster son fameux jambon n’a rien de différent à se rendre à Bordeaux sans savourer ses vins. Pour faire simple, le jambon de bayonne est un produit emblématique dans le paysage gastronomique de la cité labourdine. D’ailleurs, il y a plusieurs façons de déguster la viande. Le plus souvent, elle est servie tout simplement sur une planche en bois, idéalement accompagné de guindillas, notamment des piments doux au vinaigre. Sinon, il ferait l’accompagnement parfait d’un bon verre de vin à l’apéritif.

Certaines personnes le mangent cru, tandis que d’autres le poêlent en entrée ou bien en plat principal. Plus ou moins tendre ou sec, en fonction de la durée d’affinage, la charcuterie peut être frottée au piment d’Espelette pour créer un mot qui aura sa place dans le menu des grands hôtels. En un mot, ce type de jambon s’accompagne sans problème avec n’importe quels plats.

Connaissez-vous réellement cette viande ?

Un carmin uniforme, une belle robe d’une rouge éclatante, un fondant en bouche, complété par une délicate saveur salée, le fameux jambon de bayonne se reconnaît entre mille. Aussi, il a une histoire qui mérite toute l’attention. Inutile de préciser en quoi cette merveille de la région des Pays de l’Adour est emblématique, puisqu’il est le fruit d’un savoir-faire local.

Ce jambon conçu à Bayonne fait aujourd’hui partie des charcuteries les plus consommées des Français. Sa célébrité s’étale partout dans le monde entier, parce qu’il est unique en son genre. Sa première apparition date du XIIe siècle sur le portail de la cathédrale Sainte-Marie d’Oloron. Cependant, ce n’était qu’au milieu du XVIIe siècle que la viande acquiert ses lettres de noblesse. Souvent comparée et confondue avec le jambon de Mayence, elle jouit d’une appellation qui recouvre une provenance régionale très vaste. L’appellation « jambon de Bayonne » désigne ainsi son origine dans le sud de la Gascogne. Elle se sert aussi de référence dans le total respect d’un mode de production très exigeant.

Quel goût a le jambon de Bayonne ?

Ce type de jambon s’inscrit comme un produit élaboré dans le cadre d’un mode de salaison très strict et très spécifique. C’est la raison pour laquelle la viande fait l’objet d’une protection par l’IGP ou « Indication géographique protégée », un label garantissant le respect du savoir-faire de la région des Pays de l’Adour. Le goût de ce jambon est unique et authentique. Impossible de le copier, car ses saveurs, il a acquis à la suite d’un processus de fabrication spécifique.

Fabriqué à la main et naturellement durci, le jambon est dépourvu de nitrates et de nitrites. Il a vieilli à sec pendant au moins 12 mois conséquents pour être vendu et consommer directement sans cuisson. Cela signifie qu’aucune préparation n’est requise puisque son goût se suffit à lui seul pour ajouter du pep’s à vos cuisines. Le Jambon de bayonne a la particularité d’être croustillant étant retourné dans une poêle légèrement huilée. Vous pourrez aussi l’émietter sur des salades et d’autres plats de pommes de votre choix. À ce propos, le jambon des pays d’Adour affiche une salinité concentrée à la cuisson. Ce qui impose une bonne attention sur le sel à utiliser lors de vos préparations.

Langue de veau au raifort. Tout simplement délicieuse
Le livre de cuisine sur le thème du porc, quelques recettes ne font pas sujets attentes d’amateurs de cuisine